Riquewihr

Visiter Riquewihr

Riquewihr est l’un des villages d’Alsace le plus connus et le plus visité. Situé au milieu des vignobles, les maisons et les remparts bien conservés donnent au village une allure prestigieuse et séduisante. Riquewihr est un village authentique, ayant gardé l’ensemble de son charme.

 

Pourquoi visiter Riquewihr en compagnie d’un chauffeur VTC ?

La visite de Riquewihr avec un chauffeur privé offre de nombreux avantages. Nos professionnels du transport VTC sont des chauffeurs privés expérimentés, qui connaissent bien la ville et ses ruelles. Votre circuit de visite se fera à bord d’un véhicule grand confort et vous permettra de profiter des beautés du paysage durant la balade. La qualité de notre service sera assurée durant l’ensemble du trajet pour nos chauffeurs VTC.

L’Écurie VTC vous propose des visites sur-mesure en compagnie de nos chauffeurs VTC.

 

Son histoire

Riquewihr est riche en histoire et son origine remonte à l’époque Romaine. Le château de Reichenstein y était présent dès l’an 1000. En 1049 une donation est faite au monastère de Sainte-Croix-en-Plaine.

Les Reichenstein, famille noble renommée comme seigneurs brigands, s’en empara alors. Le futur empereur d’Allemagne Rodolphe de Habsbourg décide en 1269 de rétablir l’ordre et la sécurité face à la domination des Reichenstein en assiégeant le château, les troupes de Colmar et de Strasbourg accompagnant Rodolphe de Hasbourg.

Les seigneurs capturés et condamnés à mort seront pendus près du château. Rodolphe de Hasbourg après l’exécution se rendit à Riquewihr où il partagera un verre de vin avec les habitants. Avec la destruction du château, Riquewihr connait une période faste.

Devenu propriété de Horbourg, Riquewihr se dote d’une muraille, d’un fossé et de deux portes qui la protège villages voisins.

Riquewihr est vendue en 1324 à Ulrich X de Wurtenberg, il se fiance à Henriette de Montfaucon, fille du comte de Montbéliard. Avec ce rapprochement, Riquewihr devient la capitale de Wurtenberg-Montbélliard et prospère grâce au commerce florissant du vin qui s’exportait dans tout l’Empire.

Cette prospérité durera jusqu’à la guerre de Trente Ans où l’Alsace fît face à toutes les armées qui pillaient et rançonnaient tout sur leur passage.

Le duc de Wurtenberg chargea Michel Hauweber de défendre à tout prix Riquewihr et les environs entourant le château. Les habitants résistèrent et finirent par ouvrir les portes en juin 1635, après une promesse non tenue par les renforts de Colmar. Des exécutions ainsi que des règlements de comptes sont ainsi perpétrés.

Riquewihr subît alors des épidémies de peste, choléra, typhus, famine et passage des armées Française en 1675 mets Riquewihr et ses habitants dans une situation difficile.

Louis XIV prend possession de Riquewihr en 1680 qui la laisse sous les lois et coutumes du comte de Wurtenberg, elle est rattachée à la France en 1786, mais au cours de la Révolution les Wurtenberg abandonnent toutes leurs possessions en Alsace ainsi que Montbéliard.

La seconde guerre mondiale épargne miraculeusement Riquewihr, contrairement aux villages voisins.