Obernai

Visiter Obernai

Obernai est une commune qui se trouve dans la région historique de l’Alsace. Elle est la ville la plus visitée du Bas-Rhin après Strasbourg et se distingue par ses maisons à colombages.

 

Découvrez Obernai avec un chauffeur VTC

Vous souhaitez visiter Obernai différemment ? Faites le choix d’un chauffeur privé !

Obernai est une étape indispensable sur la route des vins. L’Écurie VTC offre une promenade unique à bord d’une voiture, tout confort, en compagnie d’un excellent conducteur privé. Nos chauffeurs VTC vous proposeront un itinéraire sur-mesure, adapté à vos désirs touristiques. En choisissant de visiter Obernai avec un chauffeur VTC, vous vous assurez de vivre une expérience inoubliable, dans un décor digne d’une carte postale.

Faites le choix d’un chauffeur VTC pour découvrir Obernai et les trésors de l’Alsace !

 

Son histoire

Obernai apparaît dans les textes en 778 ; elle dépend alors à cette époque de deux abbayes : Hohenbourg et Niedermonster. Au XIème siècle un château y est construit par les Honenstauffen. Obernai accède au rang de ville impériale aux alentours de 1280, les plus favorisées érigent une chapelle dont le clocher sert de beffroi, elle est dédiée à la vierge et se nomme le Kappeltum.

Pour résister aux sièges des armées de l’évêque de Strasbourg elle s’allie à Décapole en 1354 et devient la sixième ville impériale qui appartient à l’entraide de dix villes impériales, aussi puissantes que riches. Quatre portes, un double fossé et une puissante muraille y sont construits. La ville dépend alors directement de l’empereur qui s’engage à protéger la ville. Sous le contrôle de fonctionnaires de l’Empire, Obernai s’administre elle-même avec une juridiction propre impôts et taxes.

1562 est une date où Obernai connait son apogée, Ferdinand 1er en personne se rendant même à Obernai. Riche de ses taxations notamment avec l’impôt sur la fortune et les taxes sur ventes diverses telles que le sel, le fer, débit de vin péage, foires annuelles, Obernai absorbe les villages l’entourant tel que Urnheim, Finlay etc.. et se dote d’un hôpital.

Malgré sa double enceinte avec 38 tours et 12 portes et un fossé, pendant la guerre des 30 ans elle ne résiste pas aux charges des Mansfeld, Impériaux et Suédois. Obernai perd son indépendance politique et devient, suite au traité de Nimègue, ville royale française. La ville retrouve la prospérité au XVIII Siècle.

Obernai connait des passages sombres dans son histoire : elle est annexée par les Allemands en 1871 et redevient Française en 1919.

Ensuite arrive l’occupation Allemande pendant la deuxième guerre mondiale. Le Reich en 1942 y base un camp annexe du Struthof et une école qui forment la section féminine des SS (La Reichsshule), le tout avec des travailleurs forcés.