Château du Haut-Koenigsbourg

Visiter Château du Haut-Koenigsbourg

Ancien château fort datant du XII ème siècle et symbole impérial allemand, le Haut-Koenigsbourg est une traduction de l’allemand Hohkônigsburg qui veut dire « haut château du roi ». Il culmine à 757 mètres.

 

Visiter le château de Haut-Koenigsbourg grâce à un chauffeur VTC

Vous souhaitez découvrir l’Alsace différemment ? Les chauffeurs VTC vous garantissent une visite unique et authentique, vous faisant découvrir les plus beaux sites de notre région.

Optez pour un chauffeur privé afin de visiter le château de Haut-Koenigsbourg ! L’Écurie VTC vous assure un véritable moment de détente, dans un cadre unique et confortable. À bord de nos véhicules VTC, nos chauffeurs privés vous offriront un service sur-mesure et professionnel. Nous vous garantissons une prestation VTC de qualité pour un séjour inoubliable.

Nos chauffeurs privés s’adaptent entièrement à vos demandes, vous véhiculant jusqu’aux lieux les plus pittoresques du Haut-Koenigsbourg et de l’Alsace.

 

Son histoire

Elle est très riche, Charlemagne fit don du col et des terres appartenant au prieuré de Lièpvre en 774. Le duc de Souabe Frédéric l’ancien reçoit son titre par Henri IV en 1079. Il y fait construire le château du Haut-Koenigsbourg en toute illégalité sur les terres confiées aux moines, et d’autres châteaux aux alentours sur des terres ne lui appartenant pas.

Saint -Denis en 1147 insiste auprès de Louis VII pour faire réparer cette injustice auprès du roi de Hohenstaufen Conrad III. Le nom Koenigsbourg (königsburg) y est officialisé en 1157.

Le château est pris par les ducs de Lorraine au milieu du XIIIème siècle. Il devient alors le repaire de brigands, il est reconquis en 1462 et incendié par la coalition qui regroupe Bâle, Strasbourg, Colmar. La guerre de Trente Ans n’épargne pas l’Alsace qui est ravagée, après plus de cinquante jours de siège le Château du Haut-Koenigsbourg est pris et détruit, et laissé à l’abandon.

En 1871 en Alsace qui est alors devenue Allemande, l’empereur Guillaume II a pour projet de créer un musée pour promouvoir la germanité de l’Alsace et la puissance Germanique. La ville de Sélestat décide de lui offrir, mais la municipalité se garde les centaines de HA de forêt qui sont économiquement très rentables.

Guillaume II en 1900 confie la direction de la restauration du château à un architecte berlinois Bobo Ebhardt, un chantier qui durera 7 ans jusqu’en 1908 et mais les finitions se terminent vers 1918. Guillaume II qui venait régulièrement visiter le chantier l’inaugure le 13 mai 1908, cela représentant pour le Kaiser la limite occidentale de l’Empire Allemand, à l’opposé on trouve la limite orientale avec le château de Marienburg en Pologne.